Vos finances au service de votre vie

Aligner ses finances et ses projets

Peu importe ce que l’on pense de cette crise sanitaire, elle a bien eu l’utilité de replacer au centre ce qui nous était nécessaire.

Vous avez d’ailleurs peut être ressenti cela. Vous adorez votre vie, mais cette quête de sens a fait surface de façon inattendue ! De nouvelles idées, ou des idées de projets bien enfouis ont refait surface.

Mais en cette période anxiogène, où l’on ne sait pas de quoi l’avenir sera fait, comment faire pour repartir du bon pied, après des années de routine et d’habitudes ?

Voici un guide orienté sur la gestion de vos finances. Car en ayant des finances saines, une sécurité financière, vous vous autorisez à vous concentrer sur ce qui compte vraiment pour vous, sur les choses qui ont le plus de valeur à vos yeux.

Cet article est issu des ateliers que j’ai donné en direct pendant le début de la crise sanitaire en avril 2020.

Pour retrouver les 3 étapes, en détail pour s’assurer de notre sécurité financière, « Cliquez ici : Les 3 secrets pour des finances saines« 

Définir des objectifs pour gérer son argent

L’argent est un moyen, pas une fin. Avec tout l’argent que vous avez, qu’avez-vous envie de faire ? À quoi avez-vous envie de contribuez ?

Définir des objectifs clairs

Des objectifs clairs ont une date d’exécution maximum et un montant déterminé.

Ces informations vous permettent de distinguer la réalité de la fantaisie.

Vos objectifs sont-il réalisables ? Avez-vous déjà les moyens de réaliser vos rêves ?

Les ressources abordées dans l’atelier

Ressources en accès gratuit pendant le confinement :

Aussi disponible au format Google Documents

Connaître ses ressources pour savoir comment les optimiser

Récupérez vos relevés de compte des 12 derniers mois et classer chaque dépense par catégorie :

  • Ce qui vous semble NECESSAIRE : loyer/emprunt, électricité, eau, assurances, impôts, …
  • Pour tout ce qui n’est pas nécessaire : classez-les dans l’une de ses catégories :
  • activités de loisirs et plaisirs : abonnement pour la salle de sport, restaurants, sorties
  • éducation : les achats pour vous former : livres, formations, séminaires, logiciels
  • Les dépenses non prévues et qui ont nécessité une somme importante : remplacement d’un ordinateur, d’une voiture, électroménager, etc.
  • investissements : les dépenses faites pour investir, ou économiser : en bourse, en immobilier, placées sur un PEL, CEL, etc.

Vibrer le positif

Et se séparer de ces croyances bloquantes.

Vous ne voyez pas de quoi je parle ?

  • L’argent ne fait pas le bonheur
  • Le temps c’est de l’argent
  • Les riches sont égoïstes
  • Les pauvres sont des fainéants

Dans tous les cas ces pensées négatives, également appelées croyances, vous empêchent, sans le savoir, d’avancer vers vos objectifs, d’avoir la vie que vous méritez, de vivre la vie de vos rêves !

Notre rapport à l’argent est tellement irrationnel qu’il est difficile pour nous d’accepter d’autres vérités et de se dire que nos pensées, notre entourage, notre environnement, nos valeurs, nous ont trompé !

En effet, notre rapport à l’argent dépend de multiples critères.

  1. Entourage plus ou moins proche, environnement dans lequel on a grandi.
  2. Si l’on est un homme ou une femme.
  3. La génération dans laquelle on est né : un jeune de 18 ans aujourd’hui n’a pas les mêmes préoccupations qu’une personne qui a fait la guerre a 18 ans.
  4. Notre religion. Dans certaines religions, l’argent est perçu comme un vice tandis que dans d’autres, il permet de s’aider soi et d’aider les autres.
  5. Et de nombreux autres aspects culturels et socio-économiques.

Sans culpabiliser, car l’éducation financière ne se fait pas à l’école ni par notre entourage, si l’on veut passer à l’étape supérieur, il est important de suivre les étapes suivantes :

  • La 1ère étape est d’identifier ses croyances,
  • Ensuite, les accepter,
  • Puis les remplacer par des croyances plus positives, qui vous apporteront de la satisfaction.

À chaque étape, sa méthode. S’agissant de croyances, il peut se passer plusieurs mois, voire années, avant d’enfin faire le deuil de ses croyances, et avancer vers sa nouvelle vie.

Pour ma part, il m’aura fallu presque 2 ans avant de comprendre que mon rapport à l’argent n’était pas forcément sain, de l’accepter, puis de changer d’état d’esprit et modifier mon comportement !

Comment se libérer de ses croyances et de ses peurs ?

Il existe différents moyens de s’en libérer. La suite dans un prochain épisode 🙂

Reprenons le contrôle de nos finances !
Pas d’argent, pas de plan, pas de choix

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.