La loi d’attraction, pourquoi ça ne marche pas

Caroline Bachot nous livre ses secrets sur la loi d'attraction

Dans cet épisode, Caroline Bachot, auteure, conférencière, fondatrice du Sommet de l’entrepreneuriat au féminin nous explique pourquoi la loi d’attraction ne marche pas pour tout le monde.

Pour écouter Caroline Bachot, cliquez sur Play ci-dessus pour lancer l’épisode.

Interview de Caroline Bachot

En 2019, j’ai rencontré Caroline bachot lors d’un séminaire, j’ai saisi cette opportunité pour lui demander une interview car Caroline est auteure, conférencière et fondatrice d’un sommet international de l’entrepreneuriat au féminin.

C’est la première interview que je réalisais et 5 ans plus tard, je vous la dévoile enfin.

Son thème est toujours d’actualité. On parle de la loi d’attraction, de l’abondance, du rapport à l’argent. C’était une interview improvisée et à l’époque, je n’avais aucun matériel, donc pas de micro.

À noter donc, la qualité du son est plutôt médiocre, mais j’espère que cela ne va pas altérer la qualité du message !

Qui est Caroline Bachot ?

Je suis Caroline Bachot, auteure de la Loi d’attraction 2.0, un best seller dans le développement personnel et auteur également de « Enchantez votre vie et votre business ». Je suis aussi la fondatrice du sommet international de l’entrepreneuriat au féminin. Mais également mentor et business coach.

Quel est le principe de la loi d’attraction ?

Le principe de la d’attraction, c’est : mes pensées créent ma réalité.

Donc, en gros, et je schématise, si je pense que j’ai une vie de m**de, eh bien, ma vie, elle n’est pas terrible, alors que si je pense positive, « j’ai de la chance, je réussis tout ce que j’entreprends », ma vie est quand même plus sympa maintenant.

Ça, c’est la théorie. Dans la pratique, ça ne marche pas comme ça.

La pensée positive ne suffit pas. Ça ne marche pas la pensée positive parce que 80 % des gens qui pratiquent cette pensée positive n’attire pas tout ce qu’ils veulent, que ce soit au niveau relationnel, au niveau financier ou autre. Ça ne marche pas parce qu’on a tous des croyances limitantes. Et la croyance de base pour moi, je l’explique dans mon livre, c’est : »Je ne mérite pas, je ne mérite pas le bonheur ».

« Je ne mérite pas d’être aimé, je ne mérite pas d’être riche. Je ne mérite pas plein plein de choses. »

Et cette croyance prend souvent naissance dans la petite la petite enfance, voire dans le ventre de maman, voire avec le transgénérationnel et encore même dans la vie antérieure. Donc, il y a beaucoup de travail à faire. Moi, je travaille avec l’EFT, Emotional Freedom Technique, c’est du tapping et ça permet de libérer ses croyances.

À ce moment-là, une fois qu’on on travaille, on dirige sa pensée sur ce qu’on veut attirer et ça marche beaucoup mieux évidemment.

Comment détecter les blocages ?

Question : À propos de ses croyances, à quel moment t’es-tu rendu compte que tu avais un blocage ? Quel déclic tu a fait prendre conscience qu’à un moment ça n’allait plus et qu’il fallait que tu changes de système de penser pour le transformer en positif ?

Réponse de Caroline :

Mais j’en sais rien en fait, parce que je pense que la loi d’attraction fait partie de moi depuis toujours. J’ai une facilité à manifester des choses dans ma vie. Maintenant, ça ne veut pas dire que c’est toujours le cas. Mais quand j’ai découvert ces concepts là, j’en ai pris conscience. En fait, là, j’ai vraiment pris conscience.

Donc j’ai pu travailler sur les blocages qui restaient encore parce que ça n’est jamais fini.

Aujourd’hui, je vis des challenges dans ma vie personnelle ou dans ma vie professionnelle. Et c’est chaque fois ça qui revient. Il faut travailler ça régulièrement sous différents aspects et à différents niveaux de conscience aussi.

Quel 1er conseil pour les débutants ?

Question : Quel serait le premier conseil que tu donnerais à une personne qui vient te voir et qui ne connaît pas ce principe de la loi d’attraction mais qui se dit qu’il y a quelque chose en elle qu’elle aimerait changer. Mais elle ne sait pas ce que c’est, ce petit quelque chose. Et par où commencer ? Quel serait le premier conseil ?

Je rencontre tout le temps des gens comme ça, c’est essentiellement des femmes.

80-90% de mes clients sont des femmes, plus spécifiquement des femmes qui veulent entreprendre ou qui ont envie de faire autre chose dans leur vie, ou qui sont déjà en activité, qui sont entrepreneurs et qui plafonnent et qui ont envie de passer au niveau supérieur.

Le 1er conseil de Caroline Bachot

Donc le premier conseil que je pourrais leur donner déjà, c’est de prendre une décision. Ça, c’est vraiment la base.

Maintenant, si elles sont venues me voir, elles ont quelque part pris une décision, mais de prendre une vraie décision. Je rends compte beaucoup de femmes qui disent qu’elles veulent du changement. Mais en fait, elles n’en veulent pas vraiment. Elles veulent du changement, mais elles ne veulent pas changer.

Tu vois ce que je veux dire? Et donc c’est déjà la première décision. Je ne veux plus travailler avec des gens qui disent qui veulent le changement mais qui ne veulent pas changer. Même si elles ont des blocages, elles ont des peurs, elles ont des freins, c’est ok, mais elles sont prêtes à avancer avec moi.

La 2ème chose à faire

Donc ça, c’est une 1ère chose, c’est de prendre cette décision.

La deuxième chose, c’est vraiment de se faire aider de se faire accompagner parce que tout seul, on n’y arrive pas. Et moi même, ça fait 12 ans que je suis dans ce métier. Et ça fait 10 ans que je me fais toujours accompagnée. Avant, je pensais que c’était, tu vois, un peu une faiblesse de se faire aider. Jusqu’à ce que je comprenne qu’en fait, c’est une force de se faire aider.

Et donc j’ai pris cette décision de toujours me faire aider.

Quel 1er conseil pour les débutants ?

Question : En parlant d’aider, c’est faire en sorte d’avoir des mentors. Comment as-tu trouvé tes mentors ? Comment as tu trouvé les bonnes personnes qui t’ont ensuite accompagné pour t’amener jusqu’où tu en es aujourd’hui ?

Réponse de Caroline :

C’est une bonne question parce que ce n’est pas évident et on la pose souvent. Et bien sûr, il arrive aussi qu’on se laisse un peu emporté ou guidé vers des personnes qui finalement ne sont pas les bonnes, même si tout est parfait. On va apprendre quelque chose, mais ce n’est peut être pas cette personne là qui va nous faire arriver là où on veut.

Moi, j’ai été invité par hasard, le hasard n’existe pas, donc j’ai été invité et je saisis les opportunités. Je fonce avec comme cette interview, c’est ça aussi quelque part. C’est saisir une inopportunité comme toi, tu as saisi l’opportunité en venant me le demander.

Donc, on m’a invité à une journée de développement personnel. Je me suis demandé où je tombais.

Une journée de développement personnel

On a cassé des planches. On a tapoté, on a, on a fait des hugs et je me dis mais c’est quoi ce truc ici ? Tu vois ? Et finalement, je souviens plus, j’ai trouvé des gens avec une super énergie et tout ça. L’animateur proposait un accompagnement pour développer le business pour les coachs et les thérapeutes aussi.

C’est ça qui me faut. Donc j’ai pris la décision. J’avais pas un euro pour payer ça. Je venais de perdre mon job. J’avais pas un euro pour ça. Deux bébés sur les bras, une maison en travaux. C’était vraiment pas le moment. Je me dis, je le fais et le fait de le décider, de cette prise de décision, l’univers m’a envoyé les clients pour payer ce coaching qui coûtait quand même 6000 € à l’époque. C’était énorme pour moi.

Les différents mentors

Et puis j’ai fait un bout de chemin en 2 ans avec cette personne. Cette personne m’a fait découvrir Anthony Robins. J’ai fait son séminaire 2 fois. On marche sur le feu puis j’ai fait son université. Je n’avais pas les sous non plus, mais j’ai signé, j’ai décidé puis j’ai trouvé l’argent.

J’ai fait un crédit pendant 3 ans pour payer cette formation et chaque fois, c’était comme ça des rencontres. Et puis à un moment donné, je me dis voilà, il faut quelqu’un d’autre. Je suis allé à Paris, un rassemblement de femmes entrepreneures. J’ai rencontré une autre coach.

J’ai dit ok, je bosse avec toi pendant 1 an et c’est comme ça. Et donc je prends toujours des coachs et des mentors de niveau de plus en plus élevés puisque j’évolue.

Qui est ton dernier coach ?

Mon dernier coach. Alors, attends, je réfléchis parce que en général, j’en ai plusieurs en même temps. J’ai travaillé ici avec Ludovic marchand, qui est suisse.

Je travaille avec Étienne Van De Kerckhove, le dernier en date.

Quelle est ta prochaine étape ? Où va t’il t’emmener ?

J’ai créé le sommet international entrepreneuriat au féminin en 2016. Mon grand rêve, ce « big picture », c’est d’exporter le fief fait la mission du fief, c’est d’inspirer les femmes à prendre leur vie en main et à oser entreprendre.

Et mon ambition, c’est d’ici cinq ans, c’est d’impacter 5 000 000 de femmes à travers la francophonie (Belgique, France, Québec) mais l’Afrique aussi parce que l’Afrique, c’est mon continent de cœur. Je pense qu’il y a plein de choses à faire là bas. Pour aider les femmes, il y a plein de moyens qui sont mis en œuvre en plus dans différents pays.

Et j’ai vraiment à cœur de développer un SIEF Europe, un SIEF Afrique, un SEIF caraïbe et un aux États-Unis. Pourquoi pas ça ? C’est vraiment ma grande vision. Et là, c’est clair que ce n’est pas quelque chose que je peux faire toute seule. Donc j’ai lancé ma demande à l’univers de trouver la personne et l’équipe qui pourra m’aider à créer ça.

Pour aller vraiment inspirer les femmes à changer leur vie, à changer leur business.

Quelle est ta prochaine étape ? Où va t’il t’emmener ?

Question : Ton histoire est très inspirante. Ça me motive encore plus pour continuer aussi à vivre la vie de mes rêves, voire grand. Peux-tu me dire en quoi consiste ton séminaire « Enchanter votre vie et votre business » ?

Réponse de Caroline Bachot :

Pendant 2 jours, on va vraiment enchanter sa vie ou on va attirer plus d’amour, amour de soi, d’abord, amour pour l’autre, amour de l’autre.

Et puis la 2ème journée, on travaille sur l’abondance financière.

C’est important avec les 4 étapes vers la liberté financière, avec des plans très simples. Bien souvent, beaucoup de gens veulent la liberté financière mais n’ont aucun plan pour y arriver. Ça, c’est une chose.

L’argent ne va pas tout résoudre

Et 2ème chose, ils ne sont pas prêts à payer le prix. Parce qu’il y a un prix à payer pour ça.

Il y a des choses à mettre en place et des choses à gérer. Et et les gens croient que parce qu’ils ont des difficultés aujourd’hui, avec l’argent, quand ils auront de l’argent, il n’y aura plus de problème et ce n’est pas vrai.

Les problèmes sont plus importants, donc il faut quand même que les gens s’en rendent compte. C’est super important de faire passer ce message. Et je pense que ton blog parle de ça. C’est vraiment important que les gens se rendent compte que ce n’est pas l’argent qui va résoudre leurs problèmes.

Que faut-il faire alors ?

Il faut apprendre déjà à gérer leur budget aujourd’hui. S’ils arrivent à gérer leur budget aujourd’hui, ils arriveront à gérer l’argent plus tard. S’ils ne savent pas gérer leur budget aujourd’hui, ce n’est pas l’argent qui va résoudre leurs problèmes. Et donc, il y a ces 4 étapes vers la liberté financière, qui sont fondamentales.

Si on veut arriver vers cette liberté financière et établir un budget, il faut que retrouver un équilibre financier. C’est la première étape. Deuxième étape, pour assurer sa sécurité financière, un matelas de sécurité financière, puis il y a atteindre l’indépendance financière. Et puis la quatrième, c’est jouir de l’abondance financière de la liberté financière.

Il ne faut pas vouloir courir tant que tu ne sais pas marcher.

Comment tu définis l’abondance financière ?

Pour moi, c’est très clair, c’est d’avoir la liberté. C’est ça quelque chose important. La liberté de faire ce que je veux, comme je veux avec qui je veux.

On va finir sur cette belle définition qui me convient tout à fait et qui, j’espère, va parler à beaucoup à, je le souhaite, à toutes les personnes qui nous écoutent.

Pour en savoir plus sur Caroline Bachot

alors pour toutes celles qui auraient envie de travailler avec toi ou est ce qu’on peut te trouver, comment te

contacter me contacter via mon site trois fois? W point Caroline bachot point com mes livres sont disponibles sur le site sur Amazon aussi. Il y a également le séminaire.

Enchanté votre vie et votre business. La personne qui achète ce livre. Reçoivent une place gratuite d’une valeur de 450 euros pour le séminaire. Merci encore caroly très inspirante. Merci.

Lisez son livre « La loi d’attraction 2.0 » dans lequel 2 places pour son séminaire « Enchantez votre vie, enchantez votre business vous seront offertes.

Pour contacter Caroline, rdv sur son site internet : caroline-bachot.com

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.