Comment reprendre le contrĂ´le de son argent ? Les bases

Atteindre la libertĂ© financière est Ă  la portĂ©e de tous… Ă  condition de procĂ©der Ă  certains changements dans ses habitudes et d’en connaĂ®tre les bases. Ces changements auront un impact positif sur le long terme. Il faudra donc s’armer de patience.

Voici un rĂ©capitulatif de ce que j’ai retenu.

Base #1 : Comprendre son rapport avec l’argent

Notre rapport Ă  l’argent s’est fait très jeune. J’ai mĂŞme envie de dire « à notre insu ». La mĂŞme petite musique que l’on a entendu : « Les patrons s’enrichissent sur le dos des ouvriers », « il faut travailler dur », etc, etc a forgĂ© notre vision de l’argent, en bien ou mal.

C’est ce que l’on appelle les croyances. Mais comme on y croit dur comme fer, on le prend pour des rĂ©alitĂ©s.

Nous permettent-elles d’accumuler pour nous enrichir ? Ou l’argent s’envole t’il dès qu’il atterri sur notre compte ?

C’est pourquoi, avant toute chose, il est nĂ©cessaire de commencer par identifier ces croyances et en dĂ©duire notre rapport Ă  l’argent.

Pour cela, je vous invite Ă  pratiquer le dĂ©fi de Lilou MacĂ© et Christian Junod, dans leur livre Le dĂ©fi des 100 jours pour libĂ©rer son rapport Ă  l’argent et vivre son abondance.

Pour avoir un aperçu, retrouvez les 1ers jours de ce dĂ©fi que j’ai rĂ©alisĂ© en live. Ils sont disponibles sur ma chaĂ®ne Youtube.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Avoir le bon Ă©tat d’esprit avant tout !

J’ai dĂ©couvert que les 2 domaines, « argent » et « dĂ©veloppement personnel » sont intimement liĂ©s. Vous touchez des points sensibles qui vont beaucoup plus loin que de parler « simplement d’argent » !

Faire des petits pas

2. Connaître ses dépenses et les aligner avec ses revenus

Vivez-vous au-dessus de vos moyens ? Découvrez-le grâce à cet exercice.

En effet, la 1ère condition pour s’enrichir est de : vivre en-dessous de ces moyens. Si cela vous fait peur et que vous vous dites : mais j’arrĂŞte de vivre alors ! Non, vous n’arrĂŞtez pas de vivre, vous apprenez Ă  vivre diffĂ©remment.

Exercice : noter TOUTES ses dépenses

L’objectif est de faire un Ă©tat des lieux de vos dĂ©penses pour savoir ce que vous achetez rĂ©ellement, au quotidien, ce que vous pouvez vous permettre et, surtout, ce qui vous est utile !

Ainsi, comme si vous alliez voir un nutritionniste afin de revoir votre alimentation, l’une des premières choses qu’il vous demandera sera de tenir un journal pour Ă©crire tout ce que vous manger. ABSOLUMENT TOUT pour faire un Ă©tat des lieux.

Voici comment procéder :

  • Lister toutes vos dĂ©penses des derniers 3 mois, qu’il s’agisse de prĂ©lèvements, d’argent liquide, de chèques, du « petit café » du matin Ă  la machine Ă  cafĂ© Ă  votre loyer.
  • Faites la somme de vos revenus et soustrayez vos dĂ©penses Ă  vos revenus.
  • Laissez une colonne Ă  cĂ´tĂ© pour indiquer le type de dĂ©penses que l’on verra ultĂ©rieurement.

Ma propre expĂ©rience – Ou comment j’ai arrĂŞtĂ© de dĂ©penser sans compter

J’ai moi-mĂŞme fait cet exercice lorsque j’ai mis en place ma stratĂ©gie financière. Certes, cela m’a pris quelques heures, mais cela valait vraiment le coup. D’une part, je me suis rendue compte des Ă©conomies que je pouvais rĂ©aliser, notamment sur la partie tĂ©lĂ©phonie et Ă©nergie. D’autre part, cela eu l’effet d’un Ă©lectrochoc. C’est fou tout ce que j’ai pu dĂ©penser dans le vide !

Résultat : vos dépenses sont supérieures à vos revenus

Garder en tĂŞte qu’un crĂ©dit Ă  la consommation va vous appauvrir plutĂ´t que vous enrichir.

Les seuls emprunts qui devraient être autorisés sont ceux destinés à acheter votre résidence principale ou à réaliser votre 1er investissement immobilier.

RĂ©sultat : vos dĂ©penses sont infĂ©rieures ou Ă©gales Ă  vos revenus…

C’est un très bon point de dĂ©part. Retenez que vous ne pourrez investir qu’Ă  partir du moment oĂą cette règle est respectĂ©e :

Les sommes investies ne doivent pas mettre en pĂ©ril votre santĂ© financière. Si vous perdez vos sommes investies, cela n’aura aucun impact sur votre situation.

Afin de mettre en place une stratĂ©gie d’investissement suivant vos objectifs, je vous invite Ă  lire mon article sur les 3 Ă©tapes Ă  suivre pour faire fructifier votre argent.

Base #3 : Apprendre à dépenser différemment

Pour cela, commencer par changer de façon de penser, autrement dit, avoir un nouvel Ă©tat d’esprit, un bon Ă©tat d’esprit.

Étape 1 : Définir ses dépenses prioritaires

C’est se demander ce qui est nĂ©cessaire et indispensable au quotidien. Il s’agit notamment de :

  • L’alimentation
  • Les transports, moyen de locomotion
  • Le logement

Dans le 1er exercice oĂą vous avez listĂ© toutes vos dĂ©penses, ajoutez Ă  prĂ©sent s’il s’agit d’une dĂ©pense nĂ©cessaire, utile.

Vous vous ĂŞtes sĂ»rement rendu compte que mises bout Ă  bout, de « petites » dĂ©penses reprĂ©sentaient un montant non nĂ©gligeable, comme les 3 cafĂ©s par jour accompagnĂ©s d’un pain au chocolat par exemple.

DĂ©finir des prioritĂ©s, c’est vous assurer que les dĂ©penses que vous faites ont une utilitĂ©.

Je vous vois d’ici vous dire que dans ce cas, vous n’aurez plus de plaisir. La prioritĂ©, si vous vivez au-dessus de vos moyens, n’est pas de vous faire plaisir, mais de remettre Ă  plat vos comptes. Ce sont ces efforts consentis Ă  prĂ©sent qui vous permettront d’ĂŞtre plus serein sur le long terme.

Si vous n’ĂŞtes toujours pas convaincu alors permettez-moi de vous poser cette question : « Vous vous ĂŞtes bien fait plaisir jusqu’Ă  prĂ©sent. Que vous ont apportĂ© ces plaisirs sur une longue pĂ©riode ? Que vous manque t’il aujourd’hui ? RĂ©alisez-vous qu’ils vous ont potentiellement appauvri ?

Alors qu’avez-vous Ă  perdre Ă  mettre de cotĂ© ces plaisirs, qui sur le long terme ne vous apporte pas grand chose Ă  part ĂŞtre plus malheureux.

État d’esprit #2 : Fuir la surconsommation

C’est certain, dans cette sociĂ©tĂ© de (sur)consommation, il est difficile de rĂ©sister Ă  la tentation. On vous fait croire que vous avez besoin de tout, sinon vous allez rater votre vie.
Alors forcément dès que votre paie arrive, vous dépensez dans tous les objets que vous pouvez, continuant ainsi le cercle infernal.

Car c’est aussi le conditionnement de la sociĂ©tĂ© qui vous empĂŞche d’accumuler de la richesse.

Conseil #1 : RĂ©parer au lieu d’acheter neuf ou acheter d’occasion

Avec l’inflation grimpante, des associations ou des boutiques locales s’ouvrent pour faciliter la rĂ©paration Ă  moindre coĂ»t, au lieu d’acheter neuf. Il y a Ă©galement des sites qui privilĂ©gient la seconde main. MĂŞme les grandes marques de luxe jouent le jeu avec des rayons dĂ©diĂ©s aux vĂŞtements d’occasion !

C’est bon pour la planète et pour votre portefeuille.

Conseil #2 : Revendre ce qui ne servent plus

Avant d’acheter, pensez Ă  faire une liste de ce que vous possĂ©dez dans votre maison. Conserver cette liste Ă  portĂ©e de main. Ainsi, cela vous permettra d’Ă©viter d’acheter un 4ème jeu de piles A3, par exemple, alors que vous en avez dĂ©jĂ  mais vous ne savez pas oĂą elles sont.

Parmi cette liste, vous retrouverez sĂ»rement des objets dont vous ne vous ĂŞtes jamais (ou rarement) servi. Profitez-en pour les revendre et rĂ©cupĂ©rer un peu d’argent. Mis bout Ă  bout, cela peut reprĂ©senter un certain pĂ©cule.

TIP : Pour ne pas perdre son temps à répondre tout au long de la journée aux messages, il est important de se fixer des règles pour ne pas perdre trop de temps : consacrer 5 à 10 minutes maximum toutes les 2 heures, ne pas répondre aux demandes sans intérêts, répondre en anticipant toutes les questions pour éviter de multiples échanges sans fin.

Pour ceux qui sont intĂ©ressĂ©s par faire le vide, dĂ©sencombrer, il y a un mouvement Ă©galement très en vogue qui s’appelle le « minimalisme« .

Étape 3 : Économiser puis investir

Une fois que vous pouvez Ă©conomiser, mettez cet argent de cĂ´tĂ©, sur un livret A ou LDD par exemple. Ces fonds constitueront votre Ă©pargne. Le but est d’augmenter celle-ci au fur et Ă  mesure.

Ensuite, vous pourrez investir une fois que vous aurez constitué votre fond de sécurité.

Base 4 : Avoir un budget

La mise en place d’un budget, et le suivre, est la base pour obtenir des finances saines Ă  long terme. Malheureusement, l’Ă©ducation financière n’Ă©tant pas faite Ă  l’Ă©cole, cela n’est pas Ă  la portĂ©e de tout le monde.

Il existe diffĂ©rentes appli pour le faire. Les banques elles-mĂŞmes ont dĂ©veloppĂ© leurs applications pour leurs clients. De mon cĂ´tĂ©, j’utilise principalement Excel car les applis ne rĂ©pondent pas forcĂ©ment Ă  mes besoins.

Base #5 : Augmenter ses revenus : connaître les piliers de la liberté financière

La dernière base pour devenir libre financièrement est de pouvoir augmenter vos revenus de façon pérenne et d’un montant suffisant qui vous assurera l’indépendance financière.

Connaître les 4 piliers de la liberté financière

D’après CĂ©dric Annicette, le crĂ©ateur de « Quitter La Rat Race », il existe 4 piliers qui permettent de devenir libre financièrement. On aura sĂ»rement l’occasion d’aborder ce sujet « Quitter la Rat Race » donc je vous dis juste pour l’instant que CĂ©dric Annicette est libre financièrement depuis plusieurs annĂ©es, notamment grâce Ă  ses investissements dans l’immobilier.

Voici les 4 piliers existants. Vous en trouverez peut-être plus, mais tous peuvent être regroupés dans les catégories ci-dessous.

  1. Immobilier
  2. Marchés financiers
  3. Business en ligne = via Internet
  4. Business physique

Tous sont des formes d’entrepreneuriat.

Ces 4 piliers regroupent ce que l’on appelle des business passifs.

A l’inverse d’un emploi salariĂ©, ces types de business, une fois bien dĂ©veloppĂ©s, vous rapporteront de l’argent sans que vous n’y consacriez trop de temps. Vous n’ĂŞtes pas rĂ©munĂ©rĂ© au temps de travail que vous passez sur un projet.

Avant de se lancer dans un business passif, il est important de se former au préalable.

Se former avant tout

Ainsi, si l’un de ces piliers est dĂ©jĂ  votre mĂ©tier, vous avez de la chance ! Vous connaissez dĂ©jĂ  les bases, les trucs et astuces et tout ce qui concerne la fiscalitĂ©.

Sinon, il va falloir apprendre pour pouvoir les mettre en pratique.

Du choix d’une stratĂ©gie Ă  l’apprentissage, ces piliers mĂ©ritent que l’on s’y attarde plus, alors la suite dans un prochain Ă©pisode 🙂

S’armer de patience et travailler… de façon productive

Un exemple pour illustrer : les horaires de travail au Canada.

Il y a beaucoup d’exemples de français, habituĂ©s au système français, qui dĂ©barquent ici, en terre canadienne, et n’ayant pas Ă©tĂ© prĂ©venu, continuent de travailler beaucoup d’heures. Mais ceux-ci sont vite rappelĂ©s Ă  l’ordre. En effet, au Canada, travailler plus que les horaires imposĂ©s, gĂ©nĂ©ralement 9h-17, c’est mal vu. Pourquoi ? Car cela signifie que vous :

  • n’ĂŞtes pas productif,
  • ne savez pas organiser votre travail !

Dans les 2 cas, ce n’est pas quelque chose de très apprĂ©ciĂ© par les employeurs.

Mais que faut-il faire alors ?

La solution : ĂŞtre efficace

Il existe en anglais ces 2 termes « effective » et « efficient » que j’aime beaucoup. En français, cela pourrait donner « efficace » et « performant ». Ainsi, la seule façon de rĂ©ussir est de travailler de manière efficace et performante. On dirait aussi de « manière productive ».

Qu’est ce que cela signifie exactement ?

Que vous vous concentrez sur votre projet, sans dispersion ni distraction, tout en optimisant votre temps. Il existe pour cela des mĂ©thodes et outils appropriĂ©s qui, mĂŞme s’ils sont connus, ne sont pas forcĂ©ment utilisĂ©s !

Ce qu’il faut retenir

La libertĂ© financière ne s’atteint pas par hasard. C’est de votre responsabilitĂ© de devenir libre financièrement. Une fois cette dĂ©cision prise, vous devez vous donner les moyens de le devenir en appliquant rigueur et discipline. Voici les Ă©tapes Ă  suivre :

  1. ConnaĂ®tre et comprendre son rapport Ă  l’argent.
  2. Adapter / Changer son mode de pensée.
  3. Se libérer de ses dettes devient la priorité.
  4. Mettre en place un budget annuel et mensuel… et le suivre efficacement.
  5. Découvrir les piliers pour devenir libre financièrement.

Ma chance dans ce process est que je maĂ®trise tout ce qui concerne les budgets, les finances personnelles et les outils qui permettent de les gĂ©rer, de par mon mĂ©tier d’une part et d’autre part car… j’adore les chiffres !

Partager l'article :

One thought on “Comment reprendre le contrĂ´le de son argent ? Les bases

  1. L’Ă©tat d’esprit (ou mindset) est vraiment Ă  la base de tout je pense. Comme tu l’as dit, c’est un chemin qui demande de la patience et des efforts. Si le rĂ©sultat (ĂŞtre libre financièrement) est la seule qui nous intĂ©resse, cela va ĂŞtre compliquĂ© d’arriver au bout. C’est pourquoi il est important de trouver du plaisir dans le processus Ă©galement : il y a plusieurs manières de se crĂ©er des revenus passifs (tu les as donnĂ©es dans l’article), il faut se diriger vers ce qui nous parle le plus. Tu as raison de dire aussi que notre style de vie jouera beaucoup sur notre rĂ©ussite. Warren Buffett, pour exemple, a toujours vĂ©cu très simplement. On peut dire que c’Ă©tait un minimaliste prĂ©coce :p Merci pour ton article !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.